Amenzu n Yennayer le 11/01/2013

                             Amenzu n Yennayer le 11/01/2013

 

         Un hommage aux bâtisseurs de notre village, connus et anonymes, militants désintéressés d'un ordre social meilleur, donnant une lueur d'espoir à notre jeunesse seule capable de lever le défi.
        Pour donner plus d'éclat à cette journée d'amenzu n Yennayer , ils se sont donné corps et âme en veillant aux préparatifs, en mettant la main à la poche, en anticipant sur les imprévus qui pourraient créer une gêne aux participants, certains ont même traversé la mer Méditerranée pour appuyer cette initiative des grands jours.
         Bravo ! encore et encore
Que le prochain amenzu n Yennayer nous trouve tous en meilleur santé

 

             Imensi amenzu n Yennayer dhi Cheurfa n Bahloul

 

 

        Agni Bouada de ce jour samedi 12 janvier 2013- 2963- à Cheurfa n Bahloul Illuminé par des lumières venant des lampes, vue du bas mais vue d'en haut la jeunesse à planter un magnifique dessin plein de couleurs et de chaleur, telle une fourmilière d'abeilles porteuse de remède à l'ordre social un peu malmené.

          Chacun va du rôle qui lui a été assigné et avec abnégation en sillonnant de toute part cette partie du village honorée par Dieu qui rassemble son monde.

         Tous les âges tenaient à être présents, animés par curiosité pour certains, par le besoin d’être parmi ses siens, se remplir la panse simplement pour d’autres.

          Les donateurs et organisateurs : Est venu à jamais le moment de montrer leur grandeur d’âme de servir autrui, de devenir l’élément essentiel d’entre aide et de solidarité.

          Cette soirée féerique autour d'un couscous poulet à l'occasion de Yennayer a donné une opportunité aux présents de se restaurer dans la convivialité et la bonne humeur mais surtout de démontrer leur capacité mobilisatrice en cette circonstance, celui de réussir l'organisation d’un événement des grands jours, une wa3 da de l’ère moderne.

          Ils n'ont rien à envier à leurs aînées depuis des temps, ils n'en finissaient pas d’ailleurs d’en faire référence à chaque circonstance.

Félicitation aux initiateurs.