La lecture

 Une équipe composée de citoyens éclairés en matière d'avenir de nos enfants, se démène à monter une bibliothèque au prix des tracasseries administratives et autres manques d'intérêt à cette action comme bien noble de certaines personnes sensées être à l'avant-garde de par leur statut d'élite. 
        Il me serait indécent d'être moralisateur auprès des pères concernant l'importance de la lecture dans tous les processus de formation de notre progéniture, mais comment ne pas l'être quand on constate que cette discipline presque abandonnée par le système éducatif et les parents fermant ainsi la voie au savoir, aux loisirs et la culture à travers le moyen usité dans le monde à savoir, le livre.
Le livre où chaque citoyen des pays dits civilisés ou développés se ne séparé que pendant le sommeil ou le travail.
         Aujourd'hui, cette escouade en symbiose avec le comité du village, veut mettre un peu de lumière sur le chemin de nos enfants, mais aussi des citoyens avides du savoir. Ils nous demandent tout simplement une collaboration active de chacun, ce qui permettra d'élever notre niveau culturel et par là permettre à nos lecteurs de mieux appréhender les sessions d'examens et divers testes auxquels ils sont assujettis par la maîtrise de la langue par l'unique moyen qu'est la lecture.
         C'était suite à une conversation prolifique avec nos amis de la fondation de la bibliothèque de Cheurfa n'Bahloul que l'idée de m'entretenir avec vous mes chers ami(es) m'est venue. Une séance Skype des plus cognitives nous mena à une nécessité de se mobiliser autour de ce projet aussi vital pour notre épanouissement. 
Bien à vous

Écrire commentaire

Commentaires : 0