L'achat sans papiers

             Il se lève nonchalamment de son canapé et se dirige vers la porte fermée à doubles tours, l'oeil-de-boeuf que Smail consulte par mesure de  sécurité ne laisse  pas le passage de la silhouette . Les doubles tours défaits, Smail entrouvre la porte  balaye d'un oeil  l'environnement de la silhouette pour s'assurer d'un minimum de vigilance en ces temps de règlement compte ou l'ennemi n'est pas facilement repérable à première vue. 

Le jeune homme en face ne lui disait rien qui vaille à première vue, une connaissance oubliée, une recommandation ?

Le Salam projeté par syllabe est d'une lenteur stressante.

- Je m'appelle Azuz, le fils d' El Hadj Ouali, mon père

vous demande de lui venir en aide

Notre homme débute des paroles à peine audibles, quand Smail l'arrête net et lui ordonne d'être bref et tapant Il ajoute qu'il est tout prêt à venir en aide au sage El Hadj Ouali à la condition que son action soit légale et ne prête à aucune équivoque.

            L'interventionnisme est synonyme de favoritisme, ce genre d'action met Smail dans une grande gêne, il considère que les services de l' état ne font pas leur

travail ou le font mal.

-Qu'est-il arrivé à ton sage père, jeune homme ?

-Voilà ! il a acheté un terrain pour construire un logement pour ses enfants, et les modalités d'achats étaient faites provisoirement à l'amiable devant témoins.

Le jour ou il décida le début des travaux, il lui faut un acte de propriété, à partir de là commence

les ennuis. Le terrain est dans l'indivision.

            Et depuis l'affaire est resté pendante au niveau de la justice en attendant le dénouement.

Ceux qui ont la mauvaise idée de fabriquer un dossier sans  valeur administrative et juridique resteront longtemps dans l'attente d'une éventuelle régularisation.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Mourad (mercredi, 20 janvier 2010 12:47)

    Eh oui comme tous les Kabyles le foncier reste l'un des
    problémes les plus épineux.
    Il faut régulariser la situation dans les plus brefs délais
    N'avons pas vu des familles divisé à cause d'un lot de terrain qui ne vaut même pas un clou, je pèse mes mou.
    Enfin je te salut Da rezki.
    Mourad de Montréal.

  • #2

    Arezki (mercredi, 20 janvier 2010 21:31)

    Merci de mettre l'oeil et l'oreille de ce côté ci de la méditerranée.
    Et merci pour ta contribution dans ce modeste site.
    Arezki