L'anecdote de mon ami

Nous ne savons pas nous entendre avec les nôtres. Ce qui est vraiment bizarre !

 

Je te raconte une petite anecdote que j'ai vécue récemment.

Une cousine avec laquelle on s'était perdu de vue, m'a retrouvé en France il y'a de cela 2 ans, nous nous entendions très bien, nous nous voyons pratiquement tous les week-end.

En allant en Algérie en novembre, j'ai fait connaissance de son frère, un homme très gentil et adorable, comme on dit chez nous: "Même s'il te tombait dans l'oeil, tu ne le frotterais pas". Quelqu'un de super en soit.

 

A mon retour en France, j'étais heureux d'apprendre à sa soeur, en toute innocence, que j'ai connu son frère, je le trouve très sympathique. Qu'est-ce que je n'ai pas dit là !!!

Elle s'est mise dans tous ses états; elle s'est énervée. Elle n'a même pas voulu mangé ! En me disant que si je "le" trouve gentil, ceci équivaudrait qu'elle, ne l'est pas !!! Ce qui n'a rien à avoir, bien sûr.

 

J'ignorai complètement qu'ils ne s'entendaient pas tous les deux.

Son frère avec le bon coeur qu'il a, n'a pas souligné cette mésentente.

 

Ceci dit, c'est juste pour compléter ce que tu disais.

Chez nous, rare est la famille chez qui les relations sont au beau fixe !!! 

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Hamid (dimanche, 01 mars 2009 06:44)

    Et pour donner une suite à cette anecdote.

    Finalement, tous les membres de la famille de la fille en question se sont retournés contre elle, car elle est à l'origine de toutes les discordes familiales, c'est elle qui entretient les désaccords. Mais les membres de sa famille ne se sont rendus compte que lors de notre altercation. Et dire que cela dur depuis au moins 7 longues années !!!

    Conclusion,
    Rien ne peut rester éternellement caché, on a beau prendre toutes les précautions nécessaires, un jour ou l'autre un élément auquel on ne s'y attendait pas, complètement étranger à l'affaire, fera éclater la vérité...

    La morale de cette histoire, Il n'y a que la sincérité et l'honnêteté qui priment dans ce bas monde d'hypocrites et de lâches...

    Il faut éviter de juger quelqu'un avant de le connaître "vraiment". Mais surtout ne pas rentrer dans les conflits de 2 personnes, en prenant partie pour l'une ou l'autre, sans n’en connaître aucune. Car tout conflit a ses raisons, et que seules les personnes inhérentes à cela les connaissent. Ce qui veut dire que ça ne regarde personne d’autre... que ces 2 personnes.

  • #2

    Arezki (dimanche, 01 mars 2009 07:35)

    Bonjour Hamid,
    Ta façon de cerner les événements devrait servir de leçon de morale à notre environnement cybernétique,elle renforce mes convictions quand à ta clairvoyance et ton attachement aux valeurs humaines.
    Maintenant il faut savoir pardonner même à ceux qui ne pardonnent, un jour peut être ils reviendront dans le bon chemin.
    Se retenir, prendre du recul, et oui tu l'as bien ne pas s'aligner sans en connaître les tenants et les aboutissants, qui m'oblige à me prendre pour un juge?
    Regarder dans le rétroviseur c'est bien,mais juste pour retirer le bon et ne pas recommencer les mêmes erreurs.
    Mais enfin, sommes en face des gens qui lisent et qui écrivent.
    Que peut-on dire des autres?... ???
    Bien à vous tous

  • #3

    solitaire (mardi, 03 mars 2009 09:02)

    azul felawen;
    ya3tik saha dabore a chikh arezki, a chaque fois que je lis, ton intervention, je la trouve parfaite, oui sans doutes, en tt cas moi je suis convaincu,walah j'en sais quoi dire, j'ai un grand defaut c'est que quand je vois quelque chose, je veux tjrs m'intervenir, mais si on me corrige je reconnais tt de suite, ok, alors la j'aimerai vraiment repondre a notre frere hamid, en lisant ton message, je me suis senti concerné apres avoir mele de ce qui me regardais pas, la aussi je reconnais, mais mon intention s'etais d'apaiser un peu l'atmosphere, et ça a peut etre mal tourné, helas, en tt cas c'est un bon conseil a hamaid, mais j'aimerai juste savoir est ce que tu te rends compte que tu t'es un peu contradictoire?? apres avoir dit tout cela, j'ai cru que t'as pas le droit de t'attquer a une personner, mais ce que j'ai remarqué dans quelque messages, t'as pas respecte tes propres conseils, tu te prends a mlle iken, ok a khouya , elle est fautive a 1000 pour cent, meme si je ne peux rien dire a ce sujet, ça depond peut etre que c juste un petit mal entendu, mais vous l'attaquer sans pitié toi thazoughth, et d'autres, si cette iken, a un probleme avec azazga et grdpere, pkoi ne les laissez pas regler, ça entre eux, et en priver, pour ne pas perdre encore du temps sur cette histoire, et comme chikh arezki vient de dire, on doit donc apprendre a pardonner meme a ceux qui ne pardonnent pas, puis quand quelqu'un demande des excuses, sincerement je ne peux jamais le refuser sauf si il recommencera, alors elle vous demander excuses, pour tt le monde , et la majoriter continue a macher, si on est la, c pas pour toutner au tour du pot, changeons ce climat et parlons d'autre chose, moi personnelement je suis la pour apprendre, et j'aime reelement apprendre,c'est pas pour perdre mon temps, dans les disputes qui ne s'acheves pas, semehthiyi kan ma thdhegh, ma dhelmegh staghfir ellah

  • #4

    Arezki Mensous (mardi, 25 août 2009 09:36)

    C'est vrais que c une anecdote qui peut coller à beaucoup d'histoires de famille.
    La différence c'est que nous on en a fait part.